The Divine Comedy
Bienvenu(e) sur The Divine Comedy. Des PVs sont à votre disposition, alors servez-vous, nous ne mordons pas quoi que...

Voici nos effectifs :

    Humains - 3
    Loups garous - 2
    Vampires - 3
    Hybrides - 3 (groupe fermé pour le moment cf. Annonce)


Bonne promenade et bon jeu Wink



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Brown

Sam Brown

Date d'inscription : 26/07/2012
Messages : 90
Age : 34

Tell Me More
Age du personnage: 32 ans
Recap:

Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.] Empty
MessageSujet: Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.]   Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.] EmptyMar 30 Juil - 11:23

C'est le début d'après-midi et j'ai pris une très mauvaise décision.
On est mercredi et mon patron m'a laissé la demi-journée pour moi. Il faut dire que je n'avais pas les yeux en face des trous ce matin. La veille, un cauchemar m'a tenu éveillé. J'ai repensé à mon père, mais surtout, à ma mère. Je me suis rappelé ce jour où j'ai accompagné Jamie voir sa mère sur Canis Lapidem. Puis soudain, le souvenir se transforme en cauchemar. La lune vire au rouge, un rouge écarlate qui m'éblouit. Je titube un peu mais me redresse et avance. Soudain, dans la pénombre, j'aperçois un fauteuil à bascule. Il se balance d'avant en arrière mais il est vide. Mais quand j'arrive à quelques centimètres, la main prête à se poser sur le fauteuil, une femme me fait face. Une femme sans visage. Pourtant, j'ai l'impression qu'elle crie mon nom. Elle m'appelle. J'ai peur, mais je ne peux m'empêcher de vouloir l'approcher. Je l'approche mais elle s'éloigne. Et là je me réveille.

C'est la première fois en 32 ans que je rêve de ma mère. Je ne m'en suis jamais soucié. Je m'en fiche même. Pourtant, ce cauchemar m'a tracassé toute la journée. Au bureau, je me suis surpris à chercher le peu que je savais sur elle sur Internet. Mais je n'ai rien trouvé. Alors, quand mon patron m'a donné mon après-midi, je me suis décidé à vraiment chercher pour moi.

Jamie travaille et je ne lui dirais rien. Il va s'inquiéter et me faire la morale. Il a beau être plus jeune que moi, il est souvent plus mature. Mais c'est simplement parce qu'il est moins impulsif que moi. Alors me voilà dans le ferry. Accoudé à la rambarde, je regarde Pulp Paradise qui s'éloigne. Je n'ose pas regarder les autres passagers. Si je croise le regard d'un loup, j'ai peur qu'il me reconnaisse. Je sais que je me jette dans la gueule du loup - ha ha - mais il faut que je sache. Pourtant, j'ai l'intime conviction que je ne vais rien trouver. J'ai pris soin de vérifier que ce n'est pas la pleine lune et que l'on ne s'en approche pas. Les loups seront moins à même de me suspecter. Du moins je l'espère.

Et voilà, Canis Lapidem. Je regarde tout autour de moi. L'air est vivifiant, revigorant. J'inspire profondément et je souris. Qu'est-ce que ça fait du bien ! Mais constatant que je ne sais pas du tout où sont la bibliothèque et les archives, je deviens pâle. Je suis obligé de demander à quelqu'un. Le plus facile, ça reste quand même les femmes. Même si je tombe sur une louve, le côté vampire de ma personne la séduira sans qu'elle le veuille. Et grâce à Dieu - si on veut - je ne dois pas sentir la sangsue. Enfin pas trop...

Bonjour madame. Je suis désolé de vous importuner mais j'aimerais savoir où se trouvent les archives s'il vous plait.

Je lui fais mon plus beau sourire. Mon costume noir cintré inspire la confiance. Mes yeux bleus brillants, mon sourire séduisent. Oui, j'ai une énorme confiance en moi. Mais il est plus facile de se confier à quelqu'un qui sait ce qu'il fait. Elle me sourit également et m'indique la route en gloussant quelqu'un. Je la remercie en lui offrant un baise main. Elle glousse de nouveau et me laisse partir.

Il fait plus chaud que je ne le pensais sur Canis. Ou alors c'est le stresse qui me donne des sueurs froides. Il faut me comprendre. Si vous étiez une personne indésirable et que vous vous trouviez chez ceux qui veulent votre perte... Vous n'auriez pas un peu la trouille. C'est impossible de le lire sur mes traits mais à vivre chez les humains, je suis un peu comme eux. Je reste vulnérable par moment. Bien plus que les loups et les vampires ne le pensent.

Je suis enfin devant la bibliothèque. J'inspire profondément et pénètre les lieux. L'immeuble est plus grand que l'extérieur ne le laisse penser. La dame de l'accueil me fait penser à la cantinière de l'orphelinat dans lequel j'étais. Elle est mince, grande, brune. Ses cheveux sont attachés en un chignon plus que discipliné. Elle porte une chemise blanche sous un gilet noir qui met sa poitrine en avant. Je fais une petit sourire en coin et approche. Je suis tout de suite plus à l'aise en présence de la gente féminine.

Bonjour, je voulais savoir si je pouvais avoir accès aux archives.

Elle pose des yeux vitreux sur moi. Elle me sonde et je sens mon cœur s'accélérer de nouveau. Je ne perds pas mon sourire et attends patiemment sa réponse. Elle soupire puis continue de s'affairer derrière son bureau pendant qu'elle me répond.

_ Il me faut votre carte d'identité.

Pourquoi les bibliothécaires sont-elles toujours aussi désagréables ? J'obtempère et lui donne mes papiers avant qu'elle ne m'indique une petite salle dans le fond de la bibliothèque. J'avance doucement, marchant presque sur la pointe des pieds. Je n'ai jamais été un élève assidu. A la fac, je participais à toutes les beuveries et rendais mes devoirs toujours dans les derniers délais.

Me dirigeant vers la salle du fond, je m'arrête sur un livre qui m'interpelle. Ce dernier s'intitule Jusqu'où ira l'évolution ?. Je le prends, un sourcil froncé. Je suis perplexe. Je regarde la tête. 2007. Ce livre a été écrit et publié juste après la fameuse vidéo. Mes mâchoires se serrent au fur et à mesure que je feuillette l'ouvrage. Puis une phrase :

... Si les choses continuent d'évoluer de la sorte quelle sera la suite ? Après les loups garous et les vampires, qu'aurons-nous ? Nous ferons probablement face à une face hybride. Puisqu'il y a eu mélange entre les asiatiques et les africains, pourquoi pas entre les vampires et les loups garous?

Soudain je sens un bruissement à côté de moi et je sursaute, faisant tomber le livre à mes pieds. Je regarde autour de moi et me raidit. Je suis face à Jim Holloway. Le chef des loups garous. Mes sens de canidé s'agitent. Ils reconnaissent l'Alpha qu'il est. Mon cœur bat à tout rompre. Je suis vraiment plus à l'aise avec les femmes. Peu importe leur race. J'essaie de me ressaisir et ramasse le bouquin à mes pieds. En me relevant je me cogne dans l'étagère, manquant de faire tomber d'autres livres.

Et merde, je regarde le chef, bonjour, murmure-je.

Je reste ainsi sans bouger, le livre entre les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Holloway

Jim Holloway

Date d'inscription : 25/07/2013
Messages : 107

Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.] Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.]   Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.] EmptyMer 31 Juil - 8:19

Il faisait bon aujourd'hui, et la journée s'annonçait d'un calme plat, un vrai régale pour la fatigue qui commençait à s'accumuler depuis ces derniers jours. La raison  ? Quelques loups rebelles qui passaient entre des mailles pourtant solides. Le téléphone n'avait pas arrêté de sonner jour et nuit, nuit et jour. Sans arrêt, si bien que j'avais l'impression de l'entendre encore sonner alors qu'il n'y avait que le vent qui vrombissait à mes oreilles. Fermant les yeux pour le savourer, mes lèvres s'étirèrent de contentement. Ces jeunes loups avaient probablement compris leur frayeur la nuit passée. On ne défiait pas un Alpha sur son territoire, cela venait à se suicider soi-même. D'autant plus qu'un Alpha avait toujours plus davantage que des loups solitaires… Mais aussi bien plus de responsabilités…
Grognant contre cette évidence, je me levai de cette chaise pliante m'étirant le dos courbaturé par le manque de repos. Peut-être devrai-je d'ailleurs faire une sieste plutôt que de me laisser dorer au soleil, si ce n'est cramer…
C'était une bonne idée que je le précipitai presque d'effectuer. Mais c'était trop espérer…

Le téléphone sonna à nouveau.


— Merde, décidemment on ne me laissera jamais une minute de tranquillité dans ce foutu pays.

M'enfonçant dans la pénombre de la maison aux volets fermés, je décrocha presque haineusement le téléphone et aboyait déjà :

— Oui c'est pour quoi, encore ? insistai-je sur ce dernier mot, montrer mon exaspération ferait peut-être reculer la gêne…

— Par… Pardon de vous déranger M. Holloway, je suis la responsable de la bibliothèque et une collègue m'a informé qu'un étranger était présent sur les lieux. Quand je dis étranger… je veux dire que sa venue n'était pas prévenue…

Un étranger qui ne s'annonçait pas… il ne manquait plus que ça…

— Un humain suicidaire ?

— De toute évidence oui monsieur mais… il est venu avec l'idée de fouiller les archives…

Les archives… ? Qu'est-ce qu'un humain pouvait trouver intéressant à fouiller les archives de Canis Lapidem ? Un moyen plus aisé de tuer un loup ? Comme si je serai assez fou pour laisser ce genre de renseignement trainer…
Non… mais alors quoi ?
Me passant une main sur ma mâchoire hérissée, je fini par m'habiller de manière plus présentable qu'un marcel et short. Un costume beige et une chemise brune. Un vrai chevalier servant en parade… Je ne pouvais m'empêcher de sourire de moi-même lorsque le loup que j'étais s'efforçait de cacher sa nature animale.
D'un pas posé et sur je me rendis à la bibliothèque prestigieuse de notre île, il faut dire qu'il n'y en avait qu'une…  Un étranger elle avait dit, c'était donc un homme, j'espérai grandement qu'il ne s'agisse pas d'un de ces vampires vicelards. Malgré le respect que m'inspirait Fitzroy, je ne pouvais m'empêcher de penser que je ne faisais que me le coltiner…


— M. Holloway, nous vous attendions, dit alors une des réceptionniste, cela en penchant légèrement la tête en signe de respect, et d'une certaine façon de soumission. En un sens, cela m'allait bien, mais d'autres fois, j'avais l'impression de tous les effrayer et de les retenir en cage. Pourtant je n'avais rien fait pour cela, si ce n'être l'Alpha et le fils d'un homme d'une prestance imposante.

— Bien. A quoi ressemble cet homme je vous prie ?

— Yeux bleus, blond, d'une stature assez courante pour un homme humain…

Je soupirai, et me rendis vers le lieu où il devait probablement se trouver, ce sans faire le moindre bruit. Cependant, à mon approche un homme blond qui m'était de dos sursauta et laissa échapper un livre au sol. Livre dont je pu lire le titre : Jusqu'où ira l'évolution ?
Ce bouquin que j'avais plus lu par amusement à l'époque que par curiosité. Il faut dire que l'auteur avait vu juste, suffisamment pour que cela me mettre la puce à l'oreille lorsque cet homme se retourna vers moi.
Il n'aurait pas dû sentir ma présence, pas s'il était effectivement un humain vivant à Pulp paradise…


— Qui es-tu, et que viens-tu fais sur notre île ?

La question aurait d'ailleurs dû être : qu'es-tu ? Mais cela, il le découvrirait bien assez vite, car s'il n'était pas vampire… il serait dans ce cas hybride, et si tel était le cas, je ne savais pas vraiment ce que j'allais bien pouvoir en faire…
D'un geste bref, je lui pris le livre des main et le rangeais à sa place avant de lui faire face à nouveau. Plongeant mes yeux aux couleurs changeantes dans les siens. Et comme pour m'assurer qu'il ne lui prendrait pas l'idée de fuir,  je posais une main juste à côté de sa tête, l'acculant contre l'étagère remplie d'ouvrages, nos visages étant suffisamment proche pour que je n'en vois plus la totalité.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Brown

Sam Brown

Date d'inscription : 26/07/2012
Messages : 90
Age : 34

Tell Me More
Age du personnage: 32 ans
Recap:

Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.] Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.]   Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.] EmptyDim 29 Sep - 13:34

Je reste face au loup sans bouger, sans dire un mot de plus. De toutes façons, qu'est-ce que je peux dire de plus ? Je suis pris en flag. Enfin presque. Ce n'est pas marqué sur mon front que je ne suis pas humain. Mais bon, il doit entendre que mon pouls n'a pas un rythme normal.

Mon charme "vampirique" ne marchera pas sur lui. Et j'aurais beau lui offrir mon plus sourire, mon charme naturel n'aura pas plus d'effet. Alors la meilleure solution c'est le mensonge. Et un mensonge teinté de vérité est le meilleur moyen de convaincre. Le secret est de croire en son mensonge. Si le locuteur est persuadé d'avoir vécu ce qu'il raconte, alors tout son être se calme, les pulsation ont un rythme convenable et les pupilles ne se dilatent pas.
Le loup prend le livre de mes mains et je reste impassible, tentant de respirer le plus calmement possible. Je me recompose rapidement mais autant dire que c'est plus facile à dire qu'à faire. Je souris, le regard brillant alors que mon dos est collé au mur. Je prends mon courage à deux mains et plantent mes pupilles dans les siennes. Je le regarde droit dans les yeux et j'ai l'impression de suffoquer, me noyer. Au premier regard, celui qui comme moi est partagé entre le vampirisme et la lycanthropie, croule sous le poids du respect qu'il doit à cet homme. Mais je ne me dérobe pas.

J'ai discuté avec un ami récemment et on parlait de vampires et de loups garous... Enfin de vous... Donc après quelques verres on est venu à discuter de mélange de races...

Je jette un regard au livre que la canidé a remis à sa place sur l'étagère, avant de continuer.

Après des recherches sur Pulp, je me suis dit que je pourrais venir chercher ici. Bon je sais que j'ai pas prévenu, mais je ne savais même pas que je viendrais il y a encore une demi heure.

Pendant que je m'explique, je me redresse, bien moins intimidé par le regard et l'assurance du chef de l'île. Je crains déjà Liam mais je dois avouer que Jim aussi en impose. Il s'entretient, ça se voit. A côté de lui, je dois ressembler à un cure-dent avec des cheveux. Je n'ai pas beaucoup de muscles, mais je ne me laisse pas faire non plus. Si une bagarre doit éclater, je ne suis pas le premier à chuter. Bien au contraire. Moi aussi je m'entretiens. Soudain je me sens plus fort. Notre taille est presque égale et il voit que je ne suis pas en reste. Que je n'ai pas peur. Mon palpitant s'est enfin calmé. J'ai repris de ma superbe. Pourtant, j'ai pleinement conscience de la raison pour laquelle il m'intimide. Je n'oublie pas la présence du loup qui sommeil en moi. Je n'ai jamais écouté son hurlement, je ne l'entends que pendant la pleine lune. Si je l'avais écouté, j'aurais probablement déjà courber l'échine.

Si l'accès est interdit, alors je comprendrais.

Je n'ai pas dit "interdit aux humains". Ma voix se serait brisée sur le mot. Même si je vis parmi eux depuis toujours, j'ai arrêté de croire que je suis humain depuis l'adolescence. Les fièvres à répétition, la soumission à la lune quand elle est pleine. Il m'est impossible de me prendre pour un simple humain. Je sais où est ma place et c'est pour ça je me rends compte que c'était une belle connerie de venir sur Canis. Je n'espère pas qu'il croit mon histoire. Je suis sûr de moi. Soudain je me rappelle que je ne me suis pas présenté.

Ah, je me nomme Samuel Brown... Sam. Vous êtes Jim Holloway c'est exact ? C'est un honneur de vous rencontrer.

Toujours sans me défiler, en restant le Sam que tout le monde connait, je tends la main pour qu'il la serre, lui montrant que je n'ai rien à cacher. Je montre patte blanche si l'on veut. Je lui offre un beau sourire, n'attendant pourtant pas qu'il me tombe dans les bras. Je reste moi et je suis ravi de sentir que mon coeur s'est enfin calmé. Mais soyons réaliste, je ne suis pas hors de danger pour autant. Jamie m'avait prévenu pourtant. La curiosité est un très vilain défaut, croyez-moi.

HRP : Désolé pour le temps, j'espère que ça t'ira :/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.] Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.]   Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jusqu'où ira l'évolution ? [Pv: Jim H.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jusqu'à ce que la vie nous sépare...
» Chambre de Shizuru Fujino - Partenaires ? Aucun jusqu'à présent ^^
» Percy Jackson Révolution [Accepté]
» La Fugue Irlandaise [PV Darren - Natasha]
» [Stamphead Island] Jusqu’à plus soif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Divine Comedy ::  :: Lieux publiques-
Sauter vers: