The Divine Comedy
Bienvenu(e) sur The Divine Comedy. Des PVs sont à votre disposition, alors servez-vous, nous ne mordons pas quoi que...

Voici nos effectifs :

    Humains - 3
    Loups garous - 2
    Vampires - 3
    Hybrides - 3 (groupe fermé pour le moment cf. Annonce)


Bonne promenade et bon jeu Wink



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sam J. Brown

Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Brown

Sam Brown

Date d'inscription : 26/07/2012
Messages : 90
Age : 34

Tell Me More
Age du personnage: 32 ans
Recap:

Sam J. Brown Empty
MessageSujet: Sam J. Brown   Sam J. Brown EmptySam 28 Juil - 13:11


    Nom : Brown
    Prénom : Samuel Jeffrey (mais Sam ça va bien hein ! )
    Âge :
    32 ans


feat "Michael Fassbender"|

    ...Si j’étais…

    Un péché capital : Envie
    Une qualité : Persévérance
    Un défaut : Impulsivité
    Une chanson : Monster by Skillet
    Une couleur : Marron
    Un personnage (fictif ou réel) : Dr Jekyll & Mr Hyde




    Sam J. Brown 1135467MichealF
    © Failara

    Q u a l i t é s :
    Persévérant
    Drôle
    Joueur
    Généreux
    Séducteur
    Protecteur

    D é f a u t s :
    Impulsif
    Bagarreur
    Rancunier
    Maladroit
    Hyperactif
    Mystérieux
    Volage


    ...Biographie…

    Histoire : (30 lignes minimum)

    Les deux jeunes gens entrent dans l’appartement, emportés par la fougue de leurs baisers. La poitrine de la jeune femme se fait pressante sur le torse du jeune homme et ses mains à lui parcourent ce corps prêt à s’offrir. Elle l’entraine sur le canapé, le laisse s’y asseoir. Il sourit, attendant la suite avec impatience, mais voilà que la demoiselle s’assoit sur le fauteuil en face de lui. Samuel la regarde, le sourire toujours sur les lèvres, il attend.

    _ Avant d’aller plus loin, je veux que tu m’en dises plus sur toi.

    Il soupire, croise une jambe sur l’autre et pose son bras sur le dossier du canapé. Il détourne les yeux un instant, tentant de calmer la tension qui l’avait gagné jusque là. Il se dit que les femmes le perdront un jour.

    Je ne pense pas que ça t’apportera grand-chose pour la suite de la soirée, mais si ça peut te faire plaisir, je ne peux que me plier à tes exigences.

    Il lui fait un grand sourire accompagné d’un clin d’œil. Il la voit rougir, et se satisfait de voir qu’elle ne le fuira pas. De toutes manières, il ne compte pas tout lui révéler. Ce qu’il est, est et doit rester un secret. La seule personne qui le sache est son meilleur ami et colocataire, Jamie Cox.

    Je suis né le 15 Août 1994 à Berlin. Oui, je t‘assure, ich bin ein berliner, dit-il en rigolant. Le truc qu’il est, c’est que je ne connais ni mon père, ni ma mère. Pourtant, j‘aurais bien aimé les rencontrer au moins une fois, ne serait-ce que pour m’expliquer pourquoi ils m’ont abandonné.

    En vérité, il le sait, mais cela fait partie des secrets que la louve n’a pas besoin de savoir. Si elle apprenait qu’il était un hybride, elle appellerait certainement la garde de Canis Lapidem pour lui faire la peau. Les êtres comme lui ne sont pas bien vu par ici. Ici et ailleurs. Les humains ne connaissent pas leur existence. Le gouvernement préfère garder cela secret. Ce sont des abominations. Jamie et lui le savent et c‘est pour cela qu‘ils ne le crient pas sur tous les toits.

    Je ne sais pas comment j’en suis arrivé là mais j’ai atterri dans un orphelinat en Angleterre. J‘y étais quand même bien mieux que si j‘avais traîné dans la rue. Depuis tout petit déjà, je passais mon temps à charmer les demoiselles.Il lui fait un clin d’œil alors qu’elle s’en offusque presque, mais elle ne dit rien, voulant connaître la suite de l’histoire. Autant les petites filles de mon âge que les parents qui venaient nous rendre visite. A 10 ans, j’avais l’impression d’être une prostituée. On nous mettait en rang, les uns à côté des autres, dans nos habits du dimanche et on attendait que des parents veuillent bien s’entretenir avec nous. Mais, aussi mignon et attachant que je puisse être, personne ne m’a jamais choisi.

    Voilà que Sam fait une mine boudeuse. La demoiselle se lève, venant s’asseoir à ses côtés pour le prendre dans ses bras. Il sourit largement. Il a toujours su le pouvoir qu’il avait sur la gente féminine, et ne s’est jamais privé de s’en servir. Ce n‘est pas un grand parleur, du moins il l‘est bien moins que son meilleur ami. Pourtant, ce soir, il lui prend l‘envie de se révéler. Qu‘à moitié lorsque l‘on se penche réellement sur ce qu‘il dit. A aucun moment il ne parle de ses ressentiments, il ne fait qu‘énoncer des faits.

    Le problème était que j’étais souvent malade donc je passais le plus clair de mon temps à l’infirmerie. Presque toutes les activités physiques m’étaient interdites. Pourtant je n’étais pas en sucre, j’étais même plutôt doué au Basket Ball. Sans parler du fait que les autres enfants ne me portaient pas spécialement dans leur cœur. La plupart était jaloux de moi à cause de ma popularité avec les filles. Bref. Vers l’âge de 12 ans, mon tempérament impulsif et bagarreur s’emplifia. Je m’éclipsais souvent les nuits de pleine lune pour prendre l’air, jusqu’à ma première transformation qui arriva très rapidement. J’avais même refusé de danser avec les demoiselles pendant le bal. Pour dire à quel point je n’étais pas dans mon assiette.

    Elle relève les yeux vers lui, un peu étonnée. Pourtant elle a la capacité de le sentir. Il confirme joyeusement qu’il fait partie de la même race qu’elle bien qu’en réalité ce ne soit pas le cas. Quand on est un séducteur, on apprend à bien mentir pour préserver sa proie. On la caresse dans le sens du poil pour ne pas lui faire peur. Pour la rassurer, on lui fait croire que l‘on est comme elle, même si ce n‘est pas vrai. En y repensant, Sam se dit qu‘il aimerait bien rencontrer une hybride un jour, juste par curiosité. Et plus si affinités.

    C’est aussi à cette époque que j’ai rencontré Jamie. Dès le départ, on a senti que ça collerait entre nous. Nous étions tous les deux souvent à l’infirmerie, et j’avais remarqué que la couleur de ses yeux était particulière. Bon, on ne s’est jamais dit clairement « salut je suis un loup-garou et je sais que toi aussi », ce ne serait pas crédible, on est d’accord. Surtout qu’on vivait parmi les humains donc il fallait qu’on reste discret. On était tellement proche qu’on a même demandé à être dans la même chambre pour être plus souvent ensemble pour faire les 400 coups.

    L’adolescence de Jamie n’a pas été évidente. Il était tellement en colère contre ses parents qu’il a absolument voulu les retrouver. Une nuit, on a fugué. On est allé dans le bureau de la directrice pour trouver le dossier de Jamie et on a trouvé le nom de sa mère. Il avait voulu que j’en fasse de même, mais j’étais très bien comme ça. Je n’avais aucune envie de savoir qui étaient mes parents et pourquoi il m’avait abandonné.

    Quand on a trouvé la mère de Jamie, on est allé de nuit sur cette île. On était transformé et Jamie a attendu le jour pour lui parler. Ils se sont regardés et sans plus, on est reparti. Mais après cela, j’ai senti que mon ami avait pris le dessus sur sa colère. A partir de cet instant, on a concentré tous nos efforts pour dissimuler notre vraie nature aux yeux des humains. Les loups-garous ne sont plus des inconnus aux yeux des humains, mais on nous interdirait sûrement de vivre sur Pulp Paradise et on adore cette île.

    Ni Jamie, ni Sam ne voulait choisir entre leur nature vampirique ou leur nature de loup. Ils adoraient vivre parmi les humains et ne voulaient changer cela pour rien au monde. Mais aucun d‘eux ne savaient ce qu‘ils étaient vraiment. Ils avaient du poser des questions à droite et à gauche avant d‘apprendre qu‘ils étaient des hybrides. Cette race n‘est pas sensée exister. Un mélange improbable et non désiré par la plus grande majorité de la population.

    Quelques temps après cela, on a voulu faire une petite escapade sur Bloody Hell. J’avoue que c’était pas la meilleur de nos idées, mais j’ai rencontré par hasard mon père. Je n’aurais jamais cru que je ne le rencontrerais un jour et encore moins là-bas. Mais au regard qu’il nous lança, nous avons vite fait demi tour pour quitter cette île.

    A vrai dire, son père étant un vampire, Sam avait toujours craint de tomber sur lui. Il avait souvent enchaîné les bagarres, attirant les ennuis comme un aimant, donc il se doutait qu’il tomberait sur lui sans le vouloir. Le vampire lui avait lancé un tel regard qu’il en eut froid dans le dos. Ils avaient fait demi tour à une telle vitesse que Sam en eut presque le tournis. Il n’était pas du genre à fuir devant n’importe quel obstacle ou personne, mais il savait se plier quand il le fallait. Et son père n‘était pas du tout content de trouver son fils sur son île. S‘il l‘avait abandonné, ce n‘était pas pour le revoir. Mais Sam ne s‘en souciait pas le moins du monde. Il préférait jouir du cadeau que son géniteur lui avait fait : Son charme irrésistible.

    A 18 ans, on a quitté l’orphelinat pour commencer nos études. On a loué un petit appartement qu’on partageait encore avec la règle de la cravate sur la poignée de la porte pour signaler qu’on était pas tout seul. Jamie travaillait en tant que veilleur de nuit et moi en tant que barman pour qu’on finance nos études. Je sais faire des cocktails qui te réveilleraient les papilles pour 72h d‘affilé.

    Sam continue dans son rôle de séducteur et de joueur, n’oubliant pas qu’il avait accepté de se dévoiler pour atteindre son but. Il pouvait passer pour un macho ou un homme qui traite les femmes comme des objets, mais bien au contraire. Il avait un profond respect pour les femmes à tel point qu’il se laissait lui aussi séduire plutôt facilement. Il était certain qu‘elles auraient raison de lui un jour ou l‘autre.

    Quand on a fini nos études, on a loué un appartement dans le centre. Après toutes ses années on ne s’est pas lassé l’un de l’autre. Et faut dire que la colocation avec son meilleur ami n’a que des bons côtés. Voilà, tu sais tout.

    _ Merci.

    Ils ne dirent pas un mot de plus et recommencèrent là où ils s’étaient arrêtés. Elle n‘était qu‘une femme de plus à avoir succombé aux charmes de l‘hybride. Le lendemain, il se lèverait, enfilerait son pantalon et son t-shirt avant de lui faire un bisou sur le front en guise de remerciements et de prendre la direction de la sorte. Il retournerait dans son appartement, prendrais une bonne douche puis irait se coucher. C‘était comme ça presque tous les week-end avec Sam. Un jour il trouverait celle qui ferait chavirer son cœur pour de bon, mais en attendant, il papillonnait à droite et à gauche et cela lui convenait parfaitement.

    Description morale : (8 à 10 lignes minimum)

    Sam est un homme droit, loyal, plein de convictions et d’une morale particulière à laquelle il tient. En grande partie à cause de Jamie qu’il considère comme son petit frère, il est très protecteur. Il en est de même lorsqu’il fréquente une jeune femme. Il la protège comme la prunelle de ses yeux. Peut-être est-ce du au fait qu’il n’a jamais eu droit à tant d’attention étant plus jeune. A cela s’ajoute sa grande générosité. Il est facile de se lier d’amitié avec lui, il est drôle, joueur et très charmeur. Evidemment ce dernier a plus d’effet sur la gente féminine. C’est quelque un de très persévérant également, voire obstiné. S’il a quelque chose en tête, il fera tout pour arriver à ses fins.
    Mais il est loin d’être parfait. Certes c’est un gentleman, mais n’oublions pas que c’est un homme. En tant qu’hybride qui se respecte, il est impulsif et bagarreur. Il se laisse facilement guidé par son instinct, ses émotions que par sa raison. D’ailleurs, il ne se rappelle pas la dernière fois qu’il a écouté cette petite voix. C’est probablement à cause de cela qu’il ne reste pas en place et attire les ennuis comme des mouches sur du miel. Cela ne l’empêche pas de foncer la tête baissée dans les ennuis, comme l’envie même de pimenter sa vie. Pourtant avec toutes les femmes qui passent de son lit, il n’a pas de quoi s’ennuyer. Un gentleman, certes, mais un coureur de jupon qui en profite jusqu’à la dernière miette.

    Tant que je n’aurai pas trouvé celle qui fera chavirer mon cœur, je butinerais jusqu’à plus soif. Et croyez-moi, je suis un homme perdu dans le désert qui ne voit que des oasis toutes plus alléchantes les unes que les autres.

    Voilà ce qu’il aime répéter.

    Description physique : (facultatif)

    Mesdames, du calme ! Sam est un homme grand, châtain clair, presque roux, fin sans pour autant être frêle, ce qui est rare pour un hybride. Ses yeux sont d’un bleu brillant et rieurs, trahissant son côté taquin et séducteur. Son sourire également en a fait succombé plus d’une. Il garde souvent sa barbe de deux jours, mais il lui arrive de se raser. Mais c’est tellement rare que Jamie, son meilleur ami, marquait le calendrier d’une croix.
    Mis à part cela, au niveau de ses tenues vestimentaires, il est du genre à porter du vert, du marron et du bleu. Il aime les choses simples, des jeans et des t-shirts. Mais en tant que banquier, pour le boulot, il est obligé d’adopter le costume avec ou sans cravate, le plus souvent noir.
    En pleine journée, qu’il fasse mauvais ou non, il porte de grosses lunettes noires d‘une marque très connue, la seule folie qu’il se soit permis avec son salaire. Il n’est pas très matérialiste, mais sa condition fait que ses yeux sont très fragiles.
    Il a également un tatouage sur le bras intérieur droit : « Carpe Diem » en elfique. Cela représente le fait que depuis tout petit, il vit au jour le jour sans se soucier du lendemain ou des conséquences de ses actes.


    ...Et les autres…

    Ce qu’il/elle pense des autres races :
    _ Les loups-garous : Ils m’intriguent. Ils sont puissants et débrouillards. C’est probablement la race qui m’inspire le plus de respect. Si je devais choisir, si je le voulais, je m’associerais à eux sans problème.

    _ Les vampires : Ils ne m’effraient ni ne m’inspirent le respect. Ils sont hautains et méprisants et il faut être une jeune adolescente en chaleur pour vouloir devenir comme eux.

    _ Les humains : Je les envie, plus qu’aucune autre race. Ils sont peut-être les victimes des deux autres espèces, mais ils n’ont pas à se battre avec ce qu’ils sont. Ils vivent le jour comme la nuit, se nourrissent d’aliments qui ne sont pas sujets à controverses.

    Lien avec un personnage présent ?


    Jamie Cox > Mon ami d’enfance, mon petit frère. On a grandi ensemble à l’Orphelinat et depuis on ne se quitte pas.

    ...Let’s talk about you...

    Comment avez-vous connu ce forum ? Par mes deux admins adorés
    Votre fréquence de connexion ( ?/7): Je serais tout le temps pour vous pourrir la vie, mais je ne répondrais qu'une fois par semaine.
    Vos impressions : J’aime beaucoup ces couleurs dorées. Il est peu élaboré mais il en
    jette Wink (oui Liam j’aime tes boutons Laughing )
    Mot de passe :Ok - Eva
Revenir en haut Aller en bas
Sam Brown

Sam Brown

Date d'inscription : 26/07/2012
Messages : 90
Age : 34

Tell Me More
Age du personnage: 32 ans
Recap:

Sam J. Brown Empty
MessageSujet: Re: Sam J. Brown   Sam J. Brown EmptyLun 10 Sep - 14:34

Fiche terminée.

Merci à l'admin qui voudra bien se pencher sur mon cas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Liam H. Fitzroy
Saigneur
Liam H. Fitzroy

Date d'inscription : 06/07/2012
Messages : 429
Age : 31

Tell Me More
Age du personnage: 507 / 30
Recap:

Sam J. Brown Empty
MessageSujet: Re: Sam J. Brown   Sam J. Brown EmptyLun 10 Sep - 16:21

Bienvenu Sam.
Voilà un personnage qui va en faire tomber plus d'une.

Je ne trouve rien à redire à ta fiche, tu es donc officiellement validé mon jeune ami.
Je te laisse aller faire ta fiche de liens et de sujets ainsi qu'une demande de logement si tu en souhaites un.

Bon jeu à toi.




_________________
Sam J. Brown Sans_t23
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://the-divine-comedy.forumactif.org/
Sam Brown

Sam Brown

Date d'inscription : 26/07/2012
Messages : 90
Age : 34

Tell Me More
Age du personnage: 32 ans
Recap:

Sam J. Brown Empty
MessageSujet: Re: Sam J. Brown   Sam J. Brown EmptyMar 11 Sep - 18:47

Merci bien mon petit Liam. Je te paierais un coup à boire si tu veux xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sam J. Brown Empty
MessageSujet: Re: Sam J. Brown   Sam J. Brown Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sam J. Brown
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lavande Brown (Gryffondor)
» James Brown
» Descendants des grandes familles sorcières
» Lavande Brown
» Nemo Brown - Quand le sage montre la lune, l'abruti regarde le doigt. -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Divine Comedy ::  :: Présentations :: Fiches Hybrides :: Fiches validées-
Sauter vers: